TOUS |0-9 |A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z

Archives Santé Santé

Ministére de la santé - Point information sur les cigarettes électroniques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par mcortex   
07-07-2008

Note 0.0/5 (0 vote)

Le ministère de la Santé Apporte des précisions sur les cigarettes électroniques !!!
 
 http://www.fftri.com/plugins/fckeditor/userfiles/image/FFTRI/Presentation/Logo-MSJS-Bleu.jpg

Depuis quelques mois, l’apparition de cigarettes électroniques suscite un vif intérêt car elles reproduisent la forme et promettent les sensations d’une vraie cigarette. Certaines cigarettes électroniques, qui contiennent ou non de la nicotine, revendiquent le sevrage tabagique et relèvent, à ce titre, de la réglementation du médicament.

Saisie par la Direction générale de la santé, l’Afssaps a examiné les conditions de mise sur le marché des cigarettes électroniques et effectué une première analyse des risques potentiels. Elle conduira une évaluation approfondie, avec le concours d’experts toxicologues. A ce stade, l’Afssaps et la DGS recommandent la plus grande prudence aux utilisateurs. En particulier, l’usage de cigarettes électroniques est à éviter chez les femmes qui allaitent en raison de la toxicité de certaines substances et de l’absence de données relatives à leur passage dans le lait maternel.

La cigarette électronique reproduit la forme et les sensations d’une cigarette classique. Elle est composée d’une batterie, d’un microprocesseur, d’un pulvérisateur et d’une cartouche destinée à être vaporisée et comprenant un liquide pouvant contenir de la nicotine ou des substances aromatiques à base d’additifs alimentaires ou d’arômes artificiels. Lors de l’aspiration, le liquide, mélangé à l’air inspiré, est diffusé sous forme de vapeur, qui reproduit la fumée d’une cigarette, et est inhalée par l’utilisateur.

Les cigarettes électroniques peuvent contenir des substances chimiques, et il est nécessaire de s’assurer que ces substances n’ont pas d’effets toxiques pour l’organisme, aussi bien chez le consommateur que son entourage. Une revue des sites de vente disponibles sur Internet montre que les cigarettes électroniques contiennent généralement du propylène glycol, des arômes incluant des dérivés terpéniques (menthol, linalol) et parfois de la nicotine.

Le propylène glycol est un solvant au pouvoir irritant, qui peut également entraîner des effets neurologiques comparables à l’état d’ébriété tandis que les dérivés terpéniques pourraient avoir une incidence chez les consommateurs présentant des antécédents d’épilepsie. L’Afssaps procèdera à une évaluation de risque approfondie par un groupe d’experts ad hoc incluant des toxicologues, en prenant en considération les compositions, la pureté des substances chimiques, les quantités délivrées et les populations à risques telles que les personnes âgées et les femmes enceintes.

A ce stade, l’Afssaps précise que le statut des cigarettes électroniques dépend de l’objectif poursuivi et des substances contenues dans les cartouches. Trois situations peuvent être distinguées et détermineront après évaluation la nature des décisions à prendre le cas échéant.

  • Si le sevrage tabagique est revendiqué et que la cartouche insérée dans le système contient de la nicotine, la cigarette électronique répond à la définition de médicament et doit à ce titre obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM). En conséquence, le système d’inhalation en lui-même, répond à la définition de dispositif médical, et doit à ce titre être marqué CE.
  • Si le sevrage tabagique est revendiqué alors que la cartouche insérée dans le système ne contient pas de nicotine, la cigarette électronique répond également à la définition de médicament du fait des revendications annoncées. La mise sur le marché du produit doit alors répondre aux exigences mentionnées précédemment.
  • Enfin, lorsque le sevrage tabagique n’est pas revendiqué et que la cartouche ne contient aucune substance susceptible d’être qualifiée de médicament (y compris de la nicotine), la cigarette électronique relève de la réglementation sur la sécurité générale des produits et entre dans le champ de compétences de la DGCCRF.

Dans l’attente de données complémentaires, et alors qu’à ce jour aucun produit de ce type ne dispose d’une AMM ou d’un marquage CE, l’Afssaps et la DGS recommandent la plus grande prudence aux utilisateurs de cigarettes électroniques.

Contacts presse :

Afssaps : Bureau de presse - Tél. 01 55 87 30 33/30 22
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

DGS : Laurence Danand - Tél. 01 40 56 52 62
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

------------------------------------
 
Merci à Christian pour mavoir suggéré de publier cet article. Concernant les marquages CE il faut comprendre par là que larticle se porte sur les substances et non sur les composants électroniques.
Mcortex
Dernière mise à jour : ( 07-07-2008 )
 
Suivant >
Le 15 Novembre - Espoir ou décéption?

Rappelons nous le communiqué de lOMS :

L’OMS n’écarte pas la possibilité que la cigarette électronique puisse être utile comme moyen de sevrage. La seule façon de le savoir est de réaliser des tests.

Le groupe d’étude de l’OMS sur la réglementation des produits du tabac doit prochainement étudier la question de la cigarette électronique (12-14 novembre 2008, Durban, Afrique du Sud).

http://www.sojah.com/drap/g/_oms.png

 
Le propylène glycol ne serait pas dangereux dans les quantité centésimales
Dans les analyses du LNE ou de SGS, labos français, le propylène glycol n’est pas dangereux pour l’être humain dans les quantité centésimales contenues dans une cartouche.
 
http://www.ac-versailles.fr/etabliss/clg-camus-bois-colombes/rosetta2005/Questions%20d%27Espace403/sommaire/interrogation.gif
 
Faire face aux envies de fumer

Une envie de fumer peut avoir quatre origines :

1 - satisfaire un manque,
2 - satisfaire une tentation,
3 - faire cesser des symptômes de sevrage,
4 - un geste machinal.

Dans tous les cas, il convient dapprendre à y faire face si lon souhaite mettre un terme à sa dépendance. Cet article sans ambition scientifique vise à être pratique
 
http://knol.google.com/k/knol/_/rsrc/1223078127713/system/knol/images/icons/write-a-knol.gif
 
Augmentation du prix du tabac?
Selon Le Parisien, le prix des cigarettes pourrait augmenter de 10% dès janvier prochain, soit denviron 50 centimes par paquet. Si le ministère du Budget a confirmé cette éventuelle hausse, il affirme ne pas en être à lorigine. Bercy rappelle en effet dans un communiqué que « contrairement à lidée reçue, les fabricants fixent eux-mêmes le prix de leurs produits ».
 

 
Aide professionnelle à l'arrêt du Tabac par téléphone (gratuite)

http://www.stop-tabac.ch nous apprend que des professionnels de la santé sont à votre disposition pour vous donner des conseils sur les méthodes les plus efficaces, des astuces pratiques pour augmenter votre confort et pour vous soutenir tout le long de votre arrêt du tabac.

 
Merveilles et dérives de la médecine du XXIe siècle

Merveilles et dérives et dérives des aides à larrêt du tabac ? La revue Courrier International publie cet automne un remarquable Hors Série de cent pages intitulé : À votre santé - Merveilles et dérives de la médecine du XXIe siècle qui étaye nos propos [1]. Nous vous invitons à le demander à votre marchand de journaux.

Courrier_international_horssrie_mde

 

 

 
Tabac : comprendre la dépendance pour agir
Le rapport scientifique Tabac – Comprendre la dépendance pour agir publié par l  INSERM en 2004 présentait létat de lart de notre compréhension du tabagisme.
 
 
La première cigarette électronique jetable Cigartex

CIGARTEX UNE SOCIETE FRANCAISE LA FAITE LA PREMIERE CIGARETTE ELECTRONIQUE JETABLE SANS PROPYLENE DE GLYCOL ET EQUIVALENT A 4 PAQUETS DE CIGARETTES
 

 
Cigarette électronique : l'OMS tire la sonnette d'alarme
Quand les organismes essaient de se protéger aprés lAFSSAPS, cest lOMS
 
http://s.tf1.fr/mmdia/i/01/3/la-cigarette-electronique-2647013_1378.jpg?v=1
  • Lefficacité et linnocuité du produit, qui prétend servir au sevrage tabagique, nont pas été prouvées, prévient lOrganisation mondiale de la santé.

  • Aucune étude scientifique toxicologique ou clinique na été menée à ce jour, avertit lOMS.

 
 
 - Janty2.JPG   - Ruyan.jpg   - cigarelec.JPG   - Ruyanv2.JPG   - banner.jpg   - Cibercig.jpg   - Janty.JPG   - eliquide.JPG   - Libertyv2.JPG   - Ciglib.JPG  

L'Actualité

Le 15 Novembre - Espoir ou décéption?

05-11-2008 | mcortex

Rappelons nous le communiqué de lOMS :L’OMS n’écarte pas la possibilité que la cigarette électronique puisse être utile comme moyen de sevrage. La...
> Lire la suite

Toute l' e-actu en direct


Les derniers tests de Cigarettes électroniques

Les derniers tests de la rédac'

INFO-ECIGARETTE.COM© est protégé par un Copyright.

INFO-ECIGARETTE.COM © Copyright 2008 - Tous droits réservés.
Générée en 0.86062 Secondes - Liens : Surf & Paintball