TOUS |0-9 |A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z

Archives Santй Santй

Tabac : arrкter sans danger
Йcrit par mcortex   
01-04-2008

Note 0.0/5 (0 vote)

On connaît ses méfaits, évitons ceux du sevrage !

Quelquun sest-il posé la question de savoir si larrêt du tabac pouvait mettre en péril la santé et la qualité de vie du fumeur repentant ?


Oui, le Dr Jacques Pieri. Ce médecin, auteur dArrêt du tabac : attention aux dangers ! (Le Cherche Midi), veut rétablir quelques vérités.

Un sevré averti en vaut deux

En arrêtant de fumer, il ne faut pas imaginer que votre vie deviendra merveilleuse du jour au lendemain... Daprès le Dr Pieri, il faut prévenir les fumeurs des désagréments pouvant survenir lors du sevrage : « Sans cet éclairage, la rechute est possible, rendant alors le repentant déçu, coupable et incompris ». Les fumeurs sont différents les uns des autres et il ny a pas, pour un sevrage réussi, « une seule règle, une seule méthode, mais autant de possibilités quil y a de personnes, la première étant dadmettre que le succès du sevrage relève souvent de limprévisible ! ».

En arrêtant de fumer, on prend généralement 2 à 3 kilos. Non seulement on grignote par habitude de porter quelque chose à sa bouche et on ne bénéficie plus de leffet coupe-faim de la nicotine, mais il peut arriver que lon grossisse sans manger davantage... Lorganisme « brûle » moins dénergie. Tant que le surcroît de poids se limite à 2 ou 3 kilos, rien de grave. Mais certains ont moins de chance : « Il nest pas rare de voir des personnes prendre 10 kilos en quelques mois, et même beaucoup plus ! ». Le Dr Pieri signale au passage quun fort surpoids met la santé en péril, peut-être davantage encore que le tabagisme. Pourtant, il nest pas question de continuer à fumer, il faut simplement prévoir. Ses conseils sont précieux. Certains doivent commencer par maigrir de quelques kilos avant darrêter de fumer, dautres prendront des mucilages pour caler leur estomac, dautres encore feront appel à des techniques capables de calmer leur extrême nervosité, prendront des substituts...

Des désagréments transitoires

Larrêt du tabac rime souvent avec le début de la constipation... Avant même de stopper la cigarette, il faut donc se mettre à boire davantage deau et changer son régime alimentaire pour y ajouter des fibres - légumes et fruits. Ainsi, tout se passera bien. En cessant de fumer, on peut aussi avoir un peu mal à la tête les premiers jours, attraper un petit rhume et tousser. Lorganisme élimine. Ces désagréments sont transitoires et, lorsque lon est prévenu, il est plus facile de prendre son mal en patience. Mieux vaut une toux au moment du sevrage quune bronchite chronique après des années de tabagisme !

Le Dr Pieri sinsurge aussi contre les messages violents, du type « Le tabac tue », qui font cauchemarder. Pour lui, la motivation du sevrage doit être positive : faire un bébé, déménager, plaire à lêtre aimé... Il faut choisir le bon moment et se fixer une date butoir. Réduire sa consommation ou passer aux light ne sont aucunement des solutions. Le chemin du sevrage nest pas facile et le Dr Pieri en connaît les embûches ; il vous invite à commencer par faire le point, « pour ne pas foncer tête baissée dans un combat » sans connaître votre ennemi.

Source : (Chasseur93) par Sophie Lacoste (TVMAG )

 

Derniиre mise а jour : ( 01-04-2008 )