Débutant

Quand changer la résistance de sa cigarette électronique ?

0

C’est l’une des pièces maîtresses d’une e-cigarette. La résistance, qui est composée d’un fil de métal se et d’une mèche, constitue le cœur d’une cigarette électronique. Pour assurer le bon fonctionnement de votre appareil, il convient alors de bien entretenir cet élément, et de le changer régulièrement.

Une vapeur qui a moins de goût

L’un des premiers point sur lequel se pencher pour savoir si l’on doit changer sa résistance, concerne le goût de la vapeur.

Si votre e-liquide habituel a petit à petit moins de saveur, alors il est peut-être temps de changer la résistance. À force de vapoter, une fine couche carbonée peut se déposer à la surface du fil résistif et altérer le goût de la vapeur. La mèche ou le coton peuvent également être souillés par des produits de dégradation. Cela peut être dû à une utilisation trop intense de la cigarette électronique, mais aussi un mauvais réglage. En temps normal, et dans le cadre d’une utilisation standard, la durée d’une résistance peut aller jusqu’à quelques semaines.

Une résistance encrassée

Le problème des clearomiseurs modernes est que les résistances sont difficiles d’accès si l’on veut observer l’état du fil résistif ou de la mèche. Ce n’est en revanche pas le cas pour les atomiseurs reconstructibles qui permettent d’accéder très facilement au coil. L’avantage des atomiseurs est ainsi de pouvoir visuellement inspecter en détail l’état du fil résistif et du coton.

Nous ne vous recommandons pas le nettoyage de votre résistance avec la technique dite du dry burn, qui consiste à actionner la batterie sans mèche, et donc sans e-liquide, afin de brûler les résidus qui se trouvent à la surface du coil. En effet, cette pratique peut endommager la résistance. Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette problématique, n’hésitez pas à consulter l’article du Vaping Post.

Vous le remarquerez peut-être si vous vapotez depuis un certain temps, mais certains e-liquide encrassent les résistances plus que d’autres. Cela est dû au fait que la composition des liquides varie énormément selon le produit, le fabricant, et toutes les méthodes de fabrication qui sont impliquées dans la production. On remarquera facilement que des liquides très sucrées peuvent par exemple encrasser rapidement les résistances. C’est donc à vous d’identifier le produit qui vous correspond le mieux, et qui permet, si vous en avez envie, de maintenir votre matériel en bon état.

Il existe des vapoteurs qui changent très régulièrement leur résistance. La logique derrière tout ça est la même que celle d’une poêle de cuisine. Si vous avez cuit un steak haché la veille et que le lendemain vous voulez utiliser votre poêle à nouveau, vous allez sûrement la nettoyer. C’est le même principe qui s’applique ici avec une cigarette électronique.

En chauffant l’e-liquide, des produits de dégradation se forment obligatoirement, et il y aura tôt ou tard un léger dépôt carboné à la surface du coil. D’autres vapoteurs s’en préoccupent nettement moins. Il changent alors leur résistance tous les mois par exemple.

Dans l’idéal, il faudrait la changer souvent mais le prix d’une résistance toute faite étant assez élevé, l’opération peut vite s’avérer onéreuse. Si vous êtes de ceux qui veulent changer souvent leur résistance, alors les atomiseurs reconstructibles seront très probablement pour vous une bonne option car ils réduisent considérablement le budget résistance.

Si l’on devait établir une moyenne, nous dirions que la durée standard d’une résistance est d’environ deux semaines pour un usage quotidien.

Religion Juice, le culte du bon

Previous article

You may also like