Communauté

UNE taxe, pire que LA taxe

0

Régulièrement, Sébastien Béziau, rédacteur en chef du magazine Vap’you, donne son avis, toujours tranché, sur un sujet brûlant. Aujourd’hui : l’éventuelle arrivée d’une taxe sur les produits du vapotage.

Ça y est, elle arrive. C’est inévitable. C’est ce que j’entends dire de-ci de-là, sur un ton résigné. Sans aucune raison fondée sur des points de vue sanitaires et scientifiques, une taxe risque de s’appliquer bientôt sur la vape.

Grosse ou petite taxe ?

Tout le problème vient de l’Europe. Les taxes sur le vapotage ne sont pas “harmonisées”. Car si en France, il n’y a pas de taxe, c’est le cas ailleurs, Italie, Portugal, Estonie, Danemark, et j’en oublie… La commission travaille donc sur la TED (directive sur les accises du tabac), au prétexte de mettre de l’ordre dans tout ça. Et cela risque de créer une taxe systématique partout, avec un cadre financier.

Si c’est validé, ça deviendra alors un problème franco-français d’en discuter l’application et d’obtenir le plus petit montant possible. Notre pays étant un de ceux qui n’ont pas appliqué le plus durement la TPD, on peut espérer de la mansuétude pour les vapoteurs et pour les fumeurs qui voudraient s’y mettre. Donc une taxe, mais petite.

Boîte de Pandore

Alors peut-être qu’il y aura une taxe de seulement 0,01 € par ml en France ? Soit 10 centimes par flacon. Ça serait indolore, pas grave. Peut-être même que les fabricants et/ou les commerçants absorberaient ce montant avec leurs marges ? Finalement, si la taxe est minuscule, il n’y a pas de quoi s’affoler.

Erreur ! Une fois que la taxe sera là, elle ne pourra qu’augmenter. On voit d’ici les antitabac extrémistes hurler pour taxer plus fort au prétexte de protéger les jeunes et pour financer de nouveaux programmes de dénormalisation du vapotage (y a pas d’erreur, j’ai bien écrit “vapotage” et pas “tabagisme”). Et pour l’État, c’est une “opportunité fiscale”. Il y aura toujours de bonnes raisons d’augmenter cette taxe, avec minutie, comme celles sur le tabac qui rapportent toujours plus grâce à un fléau contre lequel elles sont censées lutter.

UNE taxe (tout court), c’est vraiment pire que LA taxe minuscule qui ne semble faire peur à personne.

Bobble Liquide : la vape en ébullition

Previous article

You may also like