FranceNews

Vape in Progress : la vape de toutes les professions revient en 2020

0

Bordeaux est décidément une ville à part dans la vape. La ville, qui a accueilli le premier Vapexpo en 2014, héberge aujourd’hui de nombreuses sociétés spécialisées dans le secteur, avec notamment VDLV et sa fameuse nicotine vapologique, ou le fabricant BordO2, pour n’en citer que quelques-uns, ainsi qu’un vaste réseau de boutiques physiques bien implantées dans la région. En marge du comité de normalisation “ISO/TC 126/SC 3 Vape and Vapour Products” qui s’est déroulé dans le courant du mois de mai 2018 dans la ville, la Fédération interprofessionnelle de la vape (Fivape) a organisé une journée-conférence autour des thématiques économiques de cette filière, le 28 mai dernier.

Sous la coordination du Groupe INSEEC Bordeaux et de l’association Apri Influences (émanation de Sciences Po Bordeaux), la journée Vape in Progress a mis en avant l’écosystème de la vape qui fait intervenir aujourd’hui tout un ensemble de sociétés pour la production de biens et de services directement connectés avec le monde de la cigarette électronique.

Un secteur loin d’être marginal

Vape in Progress a su montrer que le secteur était bien sûr loin d’être marginal, qu’il est désormais solidement structuré et qu’il crée des emplois. Si ce type d’évènement perdure au fil des ans, il pourrait bien devenir un véritable outil de lobbying car, nous le savons tous, les politiques sont très sensibles aux problématiques économiques, et surtout d’emplois. Si l’événement fut globalement une réussite pour une première édition, une certaine déception s’est fait ressentir auprès des organisateurs sur le manque de présence des journalistes et politiques, dont l’absence a probablement été renforcée par les grèves de transport ayant eu lieu ce jour. Néanmoins, la pertinence des débats et des différentes présentations a permis de rapidement faire oublier ce point négatif.

La présence de plusieurs représentants de sociétés non directement liées au secteur de la vape, mais qui participent activement à son développement, comme le groupe La Poste par exemple, qui transporte chaque jour des milliers de “vape mails” en provenance des gros sites Web français, ou encore les cartons Raja, prouve une fois de plus que l’interconnexion de ces métiers est importante et bien réelle. De la “petite mode de passage” telle qu’elle pouvait être perçue il y a encore quelques années, la vape est devenue un véritable marché, finalement bien éloigné de sa niche de départ. La Fivape, à l’origine de cette rencontre, insiste bien sur ce point : “nous sommes une filière innovante en pleine expansion”.

Des débats qui ont eu lieu au cours de ces 8 heures, on retiendra bien sûr la volonté de lutter contre le tabagisme qui anime toute la profession, avec cette éternelle nécessité de l’indépendance face à l’industrie du tabac, même si la grande question des buralistes semble encore diviser les opinions. Il faut dire que la part du gâteau que représentent les 25 000 bureaux de tabac français (face aux 3 500 boutiques spécialisées) suscite naturellement des convoitises qui, parfois, peuvent entrer en conflit avec les grands principes déontologiques.

Un événement impossible à organiser il y a 5 ans

Le plus important peut être, c’est d’imaginer qu’une journée de conférences sur la cigarette électronique comme celle-ci, au sein d’une école de commerce, aurait été impossible à concevoir 5 ans auparavant. La vape s’est véritablement démocratisée et cela fait plaisir à voir.

Premier essai concluant donc pour ce Vape in Progress. Un format à renouveler et qui s’inscrit parfaitement dans la continuité de l’Ecig Symposium de La Rochelle (dont nous n’avons malheureusement aucune nouvelle depuis) et du Sommet de la Vape à Paris. D’après nos informations, une seconde édition devrait très certainement voir le jour l’année prochaine.

Vape in Progress revient en 2020. Plus d’informations sur le site http://vapeinprogress.info/

8 astuces de vape en 90 secondes

Article précédent

Daze (Dole), élue plus belle boutique de France par PGVG Magazine !

Article suivant
Login/Sign up